UNE-DEUX

VIDEO

Vidéo prise lors du championnat fédéral outdoor N2 à Luzarches le 28/05/06

Un (dé)placement défaillant des DEF favorise  le une-deux

Au départ :  3 AT ou "handlers" jouent à plat latéralement jusqu'au moment d'une ouverture possible en profondeur. En miroir, 3 défenseurs en vis-à-vis constituent le 1er rideau DEF dont le rôle n'est pas prioritairement de récupérer le fribee mais de faire un travail d'usure et d'empêcher sa progression.

1ère erreur : au lieu de rester en face de son AT, le Def central se décalle en même temps que le frisbee. Quand le fribee repart au centre, le DEF a déjà du retard sur l'AT central qui en profite pour déclencher un une-deux sur sa passe latérale.

2ème erreur : le DEF latéral est lui même en retard pour les même raison que son DEF central. Il laisse le couloir libre et la progression profonde possible.

3ème erreur : Le DEF latéral va directement vers le porteur du fribee. Deux options possibles  s'offraient : se diriger immédiatement sur la trajectoire de la passe prévisible  ou aller "rencontrer"  la trajectoire de l'AT central  pour dissuader la passe.

Pourquoi ces erreurs ?

- Les DEF sont centrés uniquement sur le frisbee. Aspirés par son mouvement, ils perdent un  un placement efficace.

- Une absence de prise d'information sur le démarrage de l'ancien passeur et / ou une pensée  stratégique insuffisante ou insuffisamment disponible pourrait expliquer  la 3ème erreur.