UN APPEL QUI FIXE LE DEF

  

1er tps : Le lanceur est bloqué centre par le marqueur tout près de la zone d'en-but. Le côté ouvert se trouve donc le long de la touche.

2ème tps : Le DEF qui surveille l'AT c'est placé du côté ouvert (à gauche sur l'écran) et bloque la passe potentielle (un coup droit). C'est déjà un niveau d'expertise important.

3ème tps : L'AT démarre "plein pot" côté fermé (à droite sur l'écran). Le DEF continue à bloquer le côté ouvert tout en suivant l'AT. Pourtant, il finit par se laisser embarquer suffisamment par l'appel côté fermé de l'AT. Pourquoi ?

L'appel côté fermé est d'une telle conviction qu'il est possible que le DEF pense qu'il aboutira par une passe du lanceur. Il décide alors de se livrer et sort de sa position DEF première.

4ème tps : L'AT a senti que son DEF était suffisamment sorti et c'est ce moment qu'il choisit pour rentrer côté ouvert par un contre appel. Il prend une avance déterminante. Dommage que l'action ne se termine par par un point.

Commentaires pédagogiques

A un niveau débutant, l'effet de surprise, la différence athlétique,  suffisent souvent pour que l'AT prenne de l'avance sur son DEF. Mais plus le niveau d'expertise du DEF grandit (placement anticipé), plus la différence physique entre les deux joueurs est réduite, plus cela oblige l'AT à travailler pour provoquer du déséquilibre chez le DEF par une course qui n'est plus rectiligne.

LANCER LA VIDEO