JUNIORS FRANCAIS - OPEN DE TOURS 2008

BILAN SPORTIF

 

D’UNE FACON GENERALE

Côtés plutôt encourageants

Pistes d’amélioration évidentes

Des enseignements…

 

TACTIQUES, TECHNIQUES et COMMUNICATION

La communication des joueurs sur le terrain

 

EN DEFENSE

Le marqueur

Défense de zone à plat

Défense individuelle

 

EN ATTAQUE

Le lanceur

Le zoneur

Réception du frisbee

Appel indirect de l'attaquant

Ligne horizontale 

Attaque trois handlers face à une cup (comme en finale)

anired02_up.gif

        Ce qui avait déjà été dit lors du bilan de l’open de Touraine 2007 reste d’actualité et je conseille vivement chaque junior de se replonger dedans avec attention ainsi que sur les schémas tactiques explicatifs.

LE PENSEZ MOYEN ET NON RESULTAT… reste d’actualité aussi. Cela nous a permis de rester concentré, appliqué et de pouvoir continuer à négocier les points délicats.

D’UNE FACON GENERALE

Côtés plutôt encourageants

- Les bonnes habitudes de Southampton se sont progressivement réactivées ; pas toutes à la même vitesse cependant.

- Les nouveaux joueurs, par le jeu qu’ils ont montré sur le terrain, ont confirmé qu’ils méritaient leur place dans cette équipe française. Il est paru évident qu’ils ont apporté un plus dans le jeu offensive de l’équipe. Du chemin reste encore à parcourir avant qu’ils puissent impacter de façon aussi probante en DEF. C’est normal.

- Dans le secteur offensif,  nous avons montré un fond de jeu solide, vif et créatif lorsque nous étions défendus homme à homme. De façon surprenante, nous nous sommes montrés moins adaptatifs et inspirés face à une cup en finale.

- Il n'y a pas eu de baisse de régime au fil des matches et dans les matches. Dès le début des rencontres, l’équipe s’est montrée conquérante, avec une grosse envie de faire quelque chose, tout en restant très appliquée.

anired02_up.gif

Pistes d’amélioration évidentes

- La DEF n’a pas été notre point fort du WK que ce soit en individuel ou en zone. Cela s’explique par trois raisons : un oubli des principes de bases… pour un placement efficace / intelligent, une hétérogénéité dans l’expérience des joueurs, une difficulté à des réajustements tactiques adaptatifs de placements collectifs sur lesquels nous allons réfléchir pour Vancouver.  

- En AT, en finale, nous avons perdu au moins 5 disques sans aucune action défensive (deux longues qui se perdent, un upside à 4 m du réceptionneur, un disque qui échappe de la main du handler sur sa passe alors qu’il est seul, un catch sans opposition avec la technique la moins sûre. Cela fait beaucoup – trop ? - quand on sait que le score est serré.

anired02_up.gif

Des enseignements…

IL NE SUFFIT PAS DE MARQUER DES POINTS POUR GAGNER. Il est aussi nécessaire de fatiguer l’adversaire pour qu’il en marque moins. 

En d’autres termes, SI L’ADVERSAIRE VEUT RECUPERER LE DISQUE IL DOIT LE MERITER et SE FATIGUER POUR. Notre attaque doit avoir le sentiment que si la DEF adverse réussit à récupérer le frisbee c’est au prix fort physiquement. En effet, plus une équipe adverse travaille à défendre, moins elle sera fraîche  pour l’attaque.

TACTIQUES, TECHNIQUES et COMMUNICATION

La communication des joueurs sur le terrain

- Dans une situation d’urgence, une intonation directive  et audible est un passage obligé pour être réactif et entendu.

- Se parler sur le terrain entre TOUS LES JOUEURS pour guider ou informer doit devenir un atout pour l’équipe française.

anired02_up.gif

EN DEFENSE

Le marqueur

- La distance de surveillance qui vous sépare du lanceur doit être intelligente et au service d'une intention. Trop près, elle peut, peut-être, avoir un effet d'intimidation avec des joueurs moyennement expérimentés… mais elle vous expose à un pivot dévastateur qui va vous breaker. Trop loin, vous avez une meilleure perception des gestes du lanceur… mais vous ouvrez pas mal d'espace. TROUVEZ LE MEILLEUR COMPROMIS EN FONCTION DE VOS QUALITES ET CELLES DE VOTRE ADVERSAIRE.

- Recherchez un vérouillage qui vous permettre non seulement de bloquer le break mais aussi réduise le côté ouvert (action du bras et des jambes). Cela ressemble à une minicup corporelle individuelle.

anired02_up.gif

Défense de zone à plat

- La (re)mise en place s’est avérée délicate en particulier au niveau des 2ème rideaux (2R).  Face à notre premier rideau efficace, les middles adverses ont eu tendance à venir vers le centre pour créer du surnombre numérique sur notre 2R centre. Comme nos 2R latéraux ne suivaient pas, le frisbee avançait par le centre trop facilement et sans opposition.

- D’où quelques règles de bases et un principe :

- La priorité est donnée à la cible (le réceptionneur potentiel) et non l’espace.

- Le 2R latéral doit suivre le middle qu’il surveille lorsqu’il se déplace au centre. Quitte à ce que les 3 R se retrouvent au centre. Dans ce cas, il y a concentration dans un petit espace ce qui avantage notre DEF.

- Sur le terrain cela peut se traduire visuellement par un travail de déplacement en piston AV / AR, soit côté / latéral. 

- Le rôle du back back est de surveiller l’AT le plus en pointe quand chacun est en place... non de flotter entre deux joueurs. Par conséquent :

. Il doit rappeler un 2RL s’il y a surnombre.

. Il commande sa zone et cela doit s’entendre (voir ci-dessus).

anired02_up.gif

Défense individuelle

Le potentiel est de toute évidence supérieur à l’année dernière mais trop de joueurs ont oublié certains principes de base qu’il est important de rappeler.

- Trouvez un placement adapté pour ne jamais être dépassé par l’AT au départ de son appel (tout en  évitant de prendre trop de retard en cas de démarrage pour une longue).

- Restez du côté ouvert et RESISTEZ A L’EFFET D’ASPIRATION lors d’appel « chaloupé » de l’AT dont l’intention est d’attirer le DEF qui le surveille vers le côté fermé pour ensuite le dépasser côté ouvert.  

anired02_up.gif

EN ATTAQUE

Le lanceur

- « Sentir » que la situation est bloquée pour rapidement recycler / ressortir le frisbee.  

- Pas de passe sans contact visuel.

- Jouez « épaule » non défendue du réceptionneur en cas de surveillance très serrée.

- Continuez à rechercher devant (jeu long / jeu court).

Le zoneur

Le premier dans la zone adverse, il doit avant tout se placer le plus profond pour exploiter toute la surface... et non  naviguer à un mètre de la ligne d'en-but.

Réception du frisbee

- Utilisez la technique appropriée de catch .

Appel indirect de l'attaquant

- Travaillez du côté fermé avec conviction.

- Travaillez le DEF qui vous surveille pendant votre appel pour le fixer.

anired02_up.gif

Ligne horizontale 

- Deux appels simultanés AV (vers le disque) et longue (vers la zone de marque) au minimum.

Attaque trois handlers face à une cup (comme en finale)

- Patience, patience... et fatiguez la DEF.

- Faire naviguer un, voire deux,  midlles proches de la cup qui anticipe les intervalles et fixe un DEF supplémentaire. Un midlle plus profond dans un espace libre en attente d'un éventuel upside (en cas de faible vent).

EN ATTENDANT LES CHAMPIONNATS DU MONDE DE VANCOUVER 2008

- Faites le plus complètement le programme de préparation physique. Lancez le frisbee.

- Etudiez le règlement n’hésitez pas à nous questionner.

- Réviser votre anglais.